Mi homepage

REGARD SUR L'ÉTRANGER

      

L’ÉTRANGER

 

L’étranger vient d’ailleurs, d’un pays de culture différente,

 
L’étranger ne s´habille pas comme les autres,

 

L’étranger mange uniquement de la viande et du poisson cru,

 

L’étranger sent un parfum exotique,

 

L’étranger écoute de la musique classique,

 

L’étranger chante en latin,

 

L’étranger parle à voix basse, tout seul,

 

L’étranger marche avec un pas hésitant,

 

L’étranger regarde tout ce qui se passe devant lui, les yeux grands ouverts et la bouche bée,

 

L’étranger parle une langue extrêmement compliquée que personne ne comprend,

 

L’étranger écrit avec un alphabet différent,

 

L’étranger ne sait pas jouer aux sports collectifs,

 

L’étranger préfère rester tout seul,

 

L’étranger ne sort jamais de chez lui,

 

L’étranger ne regarde pas la télé, il préfère lire.

 

 

 

 

                       Luís Antón, 2d 6, Madrid, 2006


REGARDS SUR L´ÉTRANGER



L´étranger sort à l´aventure.

L´étranger regarde tout et partout.

L´étranger est surpris par tant de choses si merveilleuses.

L´étranger dépense de l´argent pour les siens.

L´étranger cherche à passer inaperçu.

L´étranger souffre d´horribles inquiétudes.

L´étranger veut découvrir tant de choses en si peu de temps.

L´étranger préfère avant tout être tranquille.

L´étranger semble perdu.

L´étranger cherche à se faire comprendre.

L´étranger regarde inquiet tous les visages.

L´étranger rigole sans savoir pourquoi.

L´étranger questionne tout ce qu´il voit pour la première fois.

L´étranger respire un nouvel espoir.

L´étranger poursuit son imagination.

L´étranger joue à disparaître.

L´étranger prend des photos.

L´étranger tombe sur sa proie.

L´étranger décrit ses souvenirs.

L´étranger semble finalement… un étranger!

Ana Maroto, 2d 6, Madrid, 2006



REGARDS SUR L’ÉTRANGER

 

 

L’étranger nous regarde du coin de l’oeil,

L’étranger nous sent derrière son manteau.

L’étranger nous voit les yeux mi-clos,

L’étranger ne comprend rien.

 

L’étranger avance malgré ses doutes,

L’étranger ne sait quoi faire.

L’étranger visite nos âmes,

L’étranger ne comprend rien.

 

L’étranger se mêle à la foule,

L’étranger se perd parmi les gens.

L’étranger parle avec quelqu’un,

L’étranger ne comprend rien.

 

L’étranger observe les bâtiments,

L’étranger passe devant une maison.

L’étranger pense que l’on est différents,

L’étranger ne comprend rien.

 

L’étranger veut revenir chez lui,

L’étranger part avec discrétion.

L’étranger ferme la porte,

L’étranger ne comprend rien.

 

 

                                      Ignacio NAVARRO, 2d 6, Madrid, 2006


REGARDS SUR L’ÉTRANGER

 

 

L’étranger vient de pays lointains

L’étranger se retrouve sans rien

L’étranger perdu dans un monde inconnu

L’étranger cherche à refaire sa vie dans de nouveaux pays

L’étranger tend sa main qualifiée

L’étranger ne trouve pas un endroit où se reposer

L’étranger se sent exclu de cette nouvelle société

L’étranger pense qu’il est ignoré

L’étranger veut faire de nouveaux amis

L’étranger ne cesse de penser à la vie quittée

L’étranger cause de tous les problèmes

L’étranger s’enferme dans son monde puisque personne ne l’aide

L’étranger ne sait pas bien parler et tout le monde se moque

L’étranger ne sort pratiquement pas de chez lui

L’étranger voyage sans destination

L’étranger court sans savoir où aller

L’étranger mange sans se régaler

L’étranger dort sans pouvoir se reposer

L’étranger joue sans s’amuser

L’étranger retourne finalement dans son pays.

 

 

Pablo Nieto,  2d 6, Madrid, 2006



REGARDS SUR L'ÉTRANGER

 

L'étranger entre dans une nouvelle culture.

L'étranger ne connaît personne.

L'étranger se sent perdu.

L'étranger ne parle avec personne.

L'étranger regarde étonné.

L'étranger ne comprend rien.

L'étranger se trouve dans son coin.

L'étranger arrive et débarque dans notre quartier.

L'étranger s'installe et découvre.

L'étranger aime déjà ce qu'il voit.

L'étranger nous regarde et s'approche.

L'étranger semble agréable.

L'étranger s'intéresse à nos vies.

L'étranger nous fait connaître sa culture.

L'étranger s'intègre dans la ville.

L'étranger s'amuse dans la nuit.

L'étranger parle avec nous.

L'étranger ne se sent plus perdu.

L'étranger nous connaît.

L'étranger est entré dans nos vies.

 

 

 Irene Casado , 2d 6, 2006, Madrid


REGARDS SUR L’ÉTRANGER

 

L’étranger tient un bouquet de fleurs roses

L’étranger reste l’air guilleret sur le quai

L’étranger attend sûrement sa bien-aimée

L’étranger fait les cents pas dans l’allée

L’étranger est surpris par ce qui se passe

L’étranger voit sa bien-aimée dans les bras d’un jeune coquelet

L’étranger abasourdi  par ce qu’il voit se met à pleurer

L’étranger marche droit devant lui sans regarder

L’étranger manque de se faire écraser mais peu lui importe

L’étranger reste sans sa fiancée

L’étranger essaye de se faire consoler par les passants mais personne n’y arrive

L’étranger revient vers le quai

L’étranger se met à genoux et parle sans crier

L’étranger monte sur le quai

L’étranger se met à pleurer

L’étranger regarde autour …

L’étranger ferme les yeux

L’étranger se prépare à sauter

L’étranger saute du quai

L’étranger meurt sans personne pour le pleurer …

 

 

Thibaut Legrand, 2d 6, Madrid, 2006




                  
REGARDS SUR L´ETRANGER


            L´étranger arrive dans peu de temps, personne ne l´attend.

            L´étranger va laisser sa famille pour chercher son destin.

            L´étranger voyage en ce moment, il arrive dans peu de temps.

            L´étranger est sorti de son pays.

            L´étranger se sent perdu dans une mer invisible.

            L´étranger court dans les rues.

            L´étranger cherche quelqu´un mais il ne reconnait personne.

            L´étranger va d´un côté â l´autre mais il ne trouve personne.

            L´étranger passe la nuit où il peut mais il est seul.

            L´étranger veut trouver une nouvelle vie mais il se désespère.

            L´étranger pense à retourner dans son pays.

 

 

                                                              Clara Espinosa, 2d 6, Madrid


REGARDS  SUR L'ÉTRANGER

L’étranger marche sans but

L’étranger promène sa solitude

L’étranger pleure

L’étranger regarde les gens heureux

L’étranger veut être comme eux

L’étranger veut sourire

L’étranger veut être quelqu’un

L’étranger veut faire partie de ce monde qu’il ignore

L’étranger tombe

L’étranger se redresse

L’étranger marche sans but

L’étranger s’arrête

L’étranger s’assied sur la place

L’étranger se couvre avec des cartons

L’étranger est invisible

L’étranger dort

L’étranger est heureux

L’étranger sourit

L’étranger est quelqu’un

L’étranger fait partie du monde

L’étranger se réveille

L’étranger marche sans but.

 

 Clara González, 2d 6, Madrid, 2006



       REGARDS SUR L’ÉTRANGER

 

 

L’étranger débarque ici, seul et désorienté

L’étranger a laissé son pays, ses amis, ses coutumes

L’étranger fait des efforts inhumains pour demander  l’adresse de son hôtel

L’étranger marche dans la rue, toujours souriant

L’étranger sort émerveillé d’un bar où il a payé cinq euros pour un café

L’étranger visite sans repos musées et statues

L’étranger, patient, supporte de longues queues sans désespérer

L’étranger pense que tous les natifs sont pareils

L’étranger n’a pourtant jamais compris qu’on le confonde avec un autre de son pays

L’étranger découvre une nouvelle culture

L’étranger trouve tout ce qu’on a différent et merveilleux.

 

 

Siena Torroja, 2d 6, Madrid, 2006


REGARDS SUR L'ÉTRANGER

 

 

L’étranger sort de son pays

L’étranger découvre des paysages

L’étranger dort dans des lits mous

L’étranger vague dans toutes les rues

L’étranger souffre des solitudes

L’étranger cherche une place spéciale

L’étranger sort de son pays

L’étranger cherche des visages

L’étranger se trouve partout

L’étranger pourrait être perdu

L’étranger cherche ses études

L’étranger mange et se régale

L’étranger sort de son pays

L’étranger se trouve au chômage

L’étranger reçoit tous les coups

L’étranger semble être exclu

L’étranger mène une vie très dure

L’étranger dit que ça lui est égal

L’étranger décide de repartir

L’étranger finit son parcours.


                                                   Marina Cuesta, 2d 6, Madrid, 2006


REGARDS SUR L’ÉTRANGER

L’Etranger paraît indifférent
L’Etranger se comporte toujours de manière discrète
L’Etranger ne provient pas d’ici
L’Etranger regarde les autres d’un air particulier

L’Etranger ne vit pas comme les autres
L’Etranger ne pense pas comme les autres
L’Etranger disparaît tous les jours
L’Etranger passe inaperçu devant les autres

L’Etranger marche tous les jours de ville en ville
L’Etranger se sent toujours visé par les autres
L’Etranger essaye d’être solidaire
L’Etranger veut participer à la vie sociale

L’Etranger peut mais n’y arrive pas
L’Etranger mange de temps en temps
L’Etranger met les gens  riches mal à l’aise
L’Etranger aide les gens pauvres

L’Etranger change la vie des autres
L’Etranger convertit une vie triste en une vie heureuse
L’Etranger donne tout aux autres
L’Etranger chante quand il est heureux

 

 

 

Adrien Butaud, 2d 6, Madrid, 2005


REGARDS SUR L’ÉTRANGER

L’étranger voyage autour du monde,

L’étranger parcourt les villes, la mer et la montagne.

L’étranger plonge dans des cultures ignorées,

L’étranger vole, navigue, change de vie.

L’étranger frappe à notre porte en cherchant l’hospitalité.

L’étranger s’incruste dans notre société.

L’étranger s’accompagne toujours de regards méfiants,

L’étranger rencontre partout des personnages nouveaux.

L’étranger, réussira-t-il à pénétrer dans notre société fermée ?

L’étranger veut vivre des expériences inconnues,

L’étranger vibre avec ce qu’il rencontre.

L’étranger semble différent à nous,

L’étranger est redouté comme on redoute l’inconnu,

L’étranger marche droit, même s’il se sent exclu.

L’étranger veut connaître, explorer,

L’étranger se lance dans un monde nouveau,

L’étranger cherche d’incroyables sensations.

L’étranger, pourra-t-il s’incorporer à une nouvelle vie ?

L’étranger, trouvera-t-il ce qu’il espérait trouver ?

L’étranger, sera-t-il accepté dans une société différente ?

 

 

Hugo Roquero, 2d6, Madrid, 2006


REGARDS SUR L'ÉTRANGER


L´étranger, celui qui marche.

L’étranger celui qui vit.

L’étranger devant-moi, ou derrière.

L’étranger, oui, il existe.

L’étranger, cet ensemble si mystérieux qui parfois nous fait peur, n’est  pas ?

L’étranger vient du sud.

L’étranger vient de l’est.

L’étranger, quelconque, il nous fait toujours trembler, n’est  pas ?

L’étranger n’est pas, il semble.

L’étranger ne possède  pas le droit d’être.

L’étranger, sans le vouloir, a causé un conflit injuste.

L’étranger, les droits de l’homme et l’aliénation appartiennent à ce même conflit.

L’étranger, j’insiste, il existe.

L’étranger possède un don qui est ignoré par l’humanité.

L’étranger a lutté.

L’étranger a souffert, il souffre et souffrira, mais ce jour, le jour où les gens se réveilleront, arrivera bientôt.

L’étranger bouge.

L’étranger parle comme toutes les autres, ne l’oubliez pas.

 

 

David Hachuel, 2d 6, Madrid, 2006


REGARDS SUR L’ÉTRANGER



L’étranger arrive le lundi

L’étranger va nous dominer

L’étranger vient sans pitié

L’étranger semble marginalisé

L’étranger ne sait pas ce qui l’attend

L’étranger ne domine pas son caractère

L’étranger s’habille de manière bizarre

L’étranger ne joue pas comme les enfants

L’étranger regarde comme un loup qui n’a pas mangé

L’étranger change de personnalité, avant aimable maintenant assassin

L’étranger observe avec froideur

L’étranger n’aime personne

L’étranger ne s’intègre pas dans la société

L’étranger ne lit pas ce que nous lisons

L’étranger n’écoute que des assassins

L’étranger aime les cris des enfants assassinés

L’étranger mange sans se demander ce qu’il goûte

L’étranger abandonne tout le monde

L’étranger condamne la justice

L’étranger arrive le lundi

 

 

Juan Fernández de Aguirre, 2d 6, Madrid, 2006